La Fondation Covéa renforce son engagement en faveur des droits des femmes en soutenant cinq nouvelles associations

Ⓒ iStock / Getty Images Plus / gorodenkoff

Grâce à sa fondation d'entreprise, le groupe Covéa soutient des acteurs du monde associatif qui agissent concrètement pour l’égalité femmes-hommes et contre toute forme de violences à l’encontre des femmes.

D’ores et déjà partenaire de sept associations dont La Fondation des Femmes, Capital Filles, ou Force Femmes, la Fondation Covéa renforce aujourd’hui son engagement en matière de droits des femmes en soutenant pendant deux ans cinq nouvelles associations qui agissent pour les femmes victimes de violences et les femmes plus particulièrement fragiles, comme les femmes réfugiées ou d’anciennes prostituées :

L’association En avant toute(s) œuvre pour l’égalité des genres et la prévention des violences de genre, notamment auprès des jeunes.

Elle accompagne les jeunes victimes de violence conjugale via un tchat, tient une permanence à Paris pour accueillir les personnes victimes de violence, met en œuvre de nombreuses formations et actions de sensibilisation.

Le mécénat de la Fondation Covéa contribue à l’extension progressive du tchat pour une disponibilité 24h/24.

L'association Une Voix Pour Elles organise des déménagements d'urgence pour les femmes victimes de violences conjugales et leurs enfants en région PACA.

Le dispositif comprend l’aide matérielle via la distribution de kits personnalisés selon les besoins (produits d'hygiène, puériculture, vêtements, aide alimentaire…), l’aide logistique via le déménagement et l’entreposage des affaires en attente d’un relogement, et l’aide éventuelle à l’équipement du nouveau logement en distribuant du mobilier ou de l'électroménager.

La Fondation Covéa soutient la création d’une nouvelle antenne à Marseille.

L’association Les Orchidées Rouges porte assistance aux femmes victimes de mutilations sexuelles féminines, de mariage forcé, et de toutes formes de violences faites aux femmes et aux filles dès leur plus jeune âge.

L’association les accueille et les accompagne dans leur reconstruction globale.

Le soutien de la Fondation Covéa contribue au financement des permanences, des actions d’information et de sensibilisation en région, ainsi qu’au développement de formations des professionnels de santé, de l’éducation nationale, des travailleurs sociaux, des salariés et bénévoles des associations.

Solenciel est une association qui permet aux personnes abîmées par la prostitution, de se reconstruire grâce à un travail rémunéré et pérenne.

Elle propose aux personnes souhaitant sortir de la prostitution d’être salariée pendant 2 ans en tant qu’agent d’entretien. Pendant ces deux années, les femmes ont un contrat de travail rémunéré pendant lesquelles elles travaillent 24h/semaine dans des entreprises ou des hôtels, sont formées à la langue française, et sont accompagnées dans leurs différentes démarches (administratives, de santé, de garde d’enfants, d’insertion professionnelle).

La Fondation Covéa soutient plus particulièrement le développement de nouvelles antennes à Nanterre et Nantes.

L’association Promofemmes accueille et accompagne des femmes provenant de pays et de cultures différentes, sans distinction d’origines sociale, politique, culturelle et confessionnelle.

Elle se donne pour objectif de leur transmettre l’ensemble des ressources nécessaires pour permettre une meilleure insertion sociale, citoyenne, culturelle et professionnelle, notamment par une écoute et un soutien favorisé par la médiation-traduction.

L’association propose différentes activités aux femmes comme des cours de français, des ateliers d’expression artistique ou encore des sorties culturelles.

La Fondation Covéa soutient globalement les activités de l’association afin qu’elles profitent à un nombre plus important de femmes.

« Lutter contre les violences faites aux femmes est un combat essentiel. Être aux côtés des femmes fragilisées en est un autre, tout aussi indispensable. Nous sommes fiers, avec la Fondation Covéa, de contribuer à aider les associations qui se battent jour après jour pour faire valoir les droits des femmes. »

illustration
Aude Messin
Vice-présidente de la Fondation Covéa

Télécharger le communiqué de presse :

Télécharger le rapport d'activité 2023 de la Fondation Covéa :